Image du test Que cachent vos soupirs ?

Que cachent vos soupirs ?

« Ahhh » « Ohhh » « Mhhhh » etc. Ces onomatopées expriment nombre de vos états d’âme. Vos soupirs peuvent en dire long sur vos attentes et votre personnalité. Alors, répondez (et sans soupirer !) à ces questions afin de découvrir ce qui se cache derrière eux.

Rédigé par Natacha Lieury dans Psychologie

4,1
791 avis

7 questions

  • Au boulot, j’aime que mon travail :
    • Soit bien fait.
    • Ne traine pas.
    • M’intéresse.
  • Discussion avec un ami : je ne suis absolument pas d’accord avec lui sur le dernier Goncourt qu’il a trouvé génial.
    • Je n’hésite pas à faire mon Bernard Pivot (j’ai un faible pour les débats littéraires).
    • Je le coupe et lui suggère de passer à une autre de ces lectures.
    • Je préfère me taire et garder mon opinion pour moi.
  • Le conflit me :
    • Semble être une perte de temps.
    • Dérange. Je préfère l’éviter.
    • Permet de m’enrichir.
  • Je feuillète un magazine people, quand je tombe sur la photo de la star la plus sex du moment… Ma première pensée est :
    • « Ah… Faut pas rêver »…
    • « Pfff… Les stars hollywoodiennes : tout dans les dents blanches, rien dans la matière grise !»
    • « Mhhh… Attends un peu que je te croise à ta prochaine conférence de presse, toi ! »
  • C’est mon anniversaire. Je viens de recevoir l’éternelle écharpe tricotée de tante Gisèle.
    • Sourire complice « Du jaune poussin ! Ton audace m’étonnera toujours tantine ! »
    • Air dépité : « Ça tombe bien, je n’avais rien pour sortir les poubelles… »
    • Air dubitatif : « Next ! »
  • J’attends sagement le bus depuis maintenant 11 minutes…
    • Saleté de bus ! Et l’affichage des temps qui ne fonctionne pas… Il est possible que je m’énerve dans les 3 prochaines secondes…
    • Je prends une grande décision : je marche !
    • Il va bien finir par arriver. Heureusement je lis un bouquin passionnant.
  • Ma copine Caro est allée voir le dernier thriller des frères Coen et dans un élan de générosité me révèle la fin du film…
    • « Merci Caro »… Je ressens pour la première fois une envie de meurtre !
    • Ce n’est pas grave. Je ne serai pas spécialement allé le voir.
    • Je fais comme si je n’avais rien entendu.