Image du test Avez-vous l'esprit ouvert?

Avez-vous l'esprit ouvert?

On aimerait tous faire comme bon nous semble sans se soucier du regard des autres. Pourtant, ce dernier joue souvent l’empêcheur de tourner en rond. Chacun possède effectivement son propre degré de tolérance face à la vie et à ses surprises. Quel est le vôtre ?

Rédigé par marylene K. dans Psychologie

4,7
1 413 avis

7 questions

  • Ma petite cousine a décidé de lâcher ses études pour se lancer dans le mannequinat.
    • Je tente de l’en dissuader. Ah, la célébrité, ce miroir aux alouettes !
    • J’essaye de comprendre ses motivations. Après tout, elle est peut-être réellement motivée.
    • Je compte bien l’encourager. C’est toujours beau de tenter de réaliser ses rêves.
  • Mon amoureuse a une brillante idée : elle veut aller goûter des scarabées grillés dans un restaurant exotique.
    • On n’a qu’une vie : banco !
    • Je la laisserais goûter en premier, et je verrais ensuite.
    • Je la laisse dans son délire. Si ça l’amuse !
  • Ma meilleure amie m’avoue que son amoureux la trompe depuis quelques années mais qu’elle est parvenue à l’accepter. Ma réaction :
    • Je suis très surpris mais tente de comprendre son choix.
    • Je suis bouleversé par cette confession.
    • Je me dis que chaque couple détient sa propre recette du bonheur.
  • Pour apprendre la tolérance, il faut :
    • Accepter la différence.
    • D’abord connaître ses limites.
    • Savoir se mettre à la place de l’autre.
  • J’apprends qu’une maison de correction devrait ouvrir juste à côté de chez moi dans quelques mois. Je :
    • M’informe auprès de la mairie pour voir de quel type de maison de corrections il s’agit.
    • Compte bien me plaindre auprès de la mairie. Ils auraient pu au moins nous consulter !
    • Suis tout simplement fier de la politique de ma ville.
  • Le point commun de mes amis ?
    • Ils ont tous de vraies valeurs.
    • Ils aiment analyser les situations.
    • Pas grand chose ! Ils sont tous très différents.
  • Pour des raisons professionnelles, je dois habiter dans une ville où je ne connais personne.
    • Je suis excité par cette perspective de nouvelle vie.
    • J’ai peur mais quand faut y aller…faut y aller !
    • Je fais tout pour éviter cette mutation.