Image du test A quel point êtes-vous soumis/e à l'influence des astres ?

A quel point êtes-vous soumis/e à l'influence des astres ?

L'astrologie n'est pas une science de la fatalité et nous ne sommes pas le jouet des astres. Rien ne nous condamne à demeurer prisonnier de notre thème astral. Sept questions pour mesurer le degré de cette influence.

Rédigé par R. Massé dans Astro

4,4
24 avis

7 questions

  • Quand je rentre du travail...
    • Je me sens souvent épuisé et parfois à bout de nerfs... Après une journée de stress, c'est dur.
    • J'ai besoin de me poser et de souffler un peu, mais j'ai un peu de mal à faire le vide.
    • En général, j'oublie tout et je suis prêt pour une belle soirée.
  • J'ai tendance à croire...
    • A la fatalité. Tout est écrit.
    • Au libre-arbitre. Nous sommes les seuls maîtres de notre vie.
    • Au destin. Tout est écrit, mais c'est à nous de réaliser notre destinée.
  • Mes défauts...
    • Je les connais, je les accepte et je me soigne !
    • Ce sont les miens et j'y tiens ! « Les défauts, c'est toi, cultive-les. » Jean Cocteau
    • Je les connais et j'essaie de les corriger, même si ce n'est pas toujours évident.
  • Ma vision du bien et du mal...
    • Il y a des gens méchants, de gros porcs et des gens... bons, c'est tout !
    • Il n'y a que des gens qui souffrent et sont parfois capables du pire à partir de cette souffrance.
    • Personne n'est tout blanc ni tout noir.
  • Si je brise un miroir...
    • Je ramasse les morceaux en maugréant sur ma maladresse.
    • Sept ans de malheur !
    • Sept ans de bonheur !
  • Face à un comportement agressif, il vaut mieux...
    • Savoir prendre du recul et de la hauteur pour mieux apprécier la situation.
    • Savoir ouvrir son cœur et désarmer la personne par la douceur et la gentillesse.
    • Savoir se blinder et tirer le premier.
  • Le pire, dans la vie, c'est de...
    • Ne pas comprendre comment on fonctionne.
    • Ne pas avoir ce que l'on veut.
    • Ne pas savoir ce que l'on veut.