Image du test Qui étiez-vous avant ?

Qui étiez-vous avant ?

Avant… Oui, avant ! Avant tout ça ! Avant d’être un adulte responsable, avec tout le poids des factures, avant d’être une mère, un père, avant les neveux et nièces, avant, dans le temps si long de l’enfance, si loin et si proche… Qui étiez-vous, en ce temps-là ?

Rédigé par R. Massé dans Psychologie

4,7
74 avis

10 questions

  • Le cadeau de rêve pour vos 10 ans… que vous l’ayez reçu ou pas !
    • L’intégrale de votre BD préférée.
    • Un super vélo.
    • Une journée à Disneyland.
    • Tous vos super copains à la fête !
  • Les grands vous disaient parfois :
    • « Dis, tu peux t’arrêter cinq minutes ? »
    • « C’est toi qui as fait ça tout seul ? »
    • « Oh ! C’est sérieux, là, tu m’écoutes ? »
    • « Allez, qu’est-ce que tu as encore oublié ? »
  • Quelque chose que vous n’auriez jamais pu faire, enfant :
    • Rester tranquille dans votre chambre toute la journée.
    • Aller vers les autres, parler à des inconnus.
    • Arrêter de faire des blagues.
    • Vous ennuyer ! C’était juste impossible.
  • Choisissez votre animal totem :
    • Un ouistiti !
    • Un hibou !
    • Un écureuil !
    • Un phénix !
  • À quoi pourriez-vous jouer ?
    • À n’importe quoi !
    • A la chasse au trésor !
    • Aux playmobil !
    • Aux chatouilles !
  • Une activité que vous adoriez :
    • Lire, écrire, dessiner !
    • Courir, danser, chahuter !
    • Rêver, rêver, rêver…
    • Blaguer, rigoler, vous amuser !
  • En classe, vous étiez toujours le premier à…
    • Courir vers la cour de récré.
    • Regarder par la fenêtre.
    • Transformer votre bic en sarbacane.
    • Répondre !
  • Votre super-pouvoir, ce serait plutôt :
    • Votre super-imagination !
    • Votre super-énergie !
    • Votre super-écoute !
    • Vos super-vannes-pourries !
  • La meilleure recette pour réaliser un rêve :
    • Foncer sans se poser de questions !
    • Commencer par l’imaginer, le visualiser très précisément.
    • « Qui ne risque rien, n’a rien. » Au fond, qu’est-ce qu’on a à perdre ?
    • Cesser de rêver sa vie pour vivre ses rêves… plus facile à dire qu’à faire !
  • Ce qui vous manque le plus de votre enfance :
    • La sensation que tout était possible.
    • La pureté des premières amitiés.
    • Votre liberté, même relative.
    • Les fous rires de votre petite bande !