Image du test Êtes-vous zinzin ?

Êtes-vous zinzin ?

Êtes-vous un/e vrai/e zinzin ? Un/e authentique, un/e vrai/e de vrai/e, bien frapadingue, un/e siphonné/e du ciboulot, garanti/e 100% zinzin ?

Rédigé par R. Massé dans Fun

3,7
23 avis

8 questions

  • Panne de réveil ! J'arrive en retard au bureau…
    • Je trouve une excuse tellement drôle que je fais rire mon patron.
    • Je trouve une excuse tellement débile que mon patron a de la peine pour moi.
    • Je trébuche sur un attaché-case et je m'étale devant tout le bureau.
  • Dans la rue, mon regard s'arrête sur quelqu'un qui me plaît...
    • Je tombe raide pour attirer son attention !
    • Je demande en mariage la grand-mère à côté.
    • Je me prends le premier poteau venu.
  • Ah ben mince ! Je suis de nouveau super en retard au bureau ! Pour ma défense, je déclare :
    • "Désolé boss, je n'ai pas pu venir ce matin, je devais sauver le monde."
    • "J'étais mort, mais depuis ça va mieux."
    • "Je me suis coincé un Chocopops dans l'oreille."
  • Avec quelle phrase suis-je le plus d'accord ?
    • La vie ne supporte pas qu'on la prenne au sérieux.
    • La vie est un lapin édenté qui pousse le cri de la carotte.
    • Le ridicule ne tue pas.
  • Je perds à un jeu de société…
    • Je me décerne le prix du joueur le plus nul !
    • Logique, j'adore suivre les règles à l'envers.
    • Normal, je n'ai rien compris aux règles !
  • Le passe-temps le plus zinzin...
    • Tenter de battre le record de saut à l'élastique.
    • Ecrire tout un roman sans la lettre e, comme Pérec.
    • Tout déchirer dans le vide au grand prix d'air-guitar.
  • Je ne partirais jamais à la plage sans...
    • Ma bouée canard et mon t-shirt hawaïen.
    • Ma boule de bowling et mon piano à queue.
    • Mon anorak et ma combinaison de ski.
  • Je laisse un mot d'excuse pour mon troisième retard au bureau. J'écris : « Désolé...
    • Horoscope défavorable. »
    • Je suis la honte de mon entreprise, je ne mérite pas de vivre. »
    • Je vous invite à dîner demain soir pour me faire pardonner et vous fais cordialement de gros, gros bisous. »