Image du test Quel conte de Grimm vous ressemble ?

Quel conte de Grimm vous ressemble ?

Les contes de Grimm ont certainement bercé votre enfance. Mais qui parmi les héros de ces histoires parfois tendres, parfois drôles et souvent terribles vous ressemble le plus ?

Rédigé par Erin Kazoo dans Culture

4,2
4 946 avis

10 questions

  • Quelqu’un m’aborde dans la rue, je me dis :
    • Il doit avoir besoin d’aide.
    • Oh non, j’étais bien tranquille dans mes pensées.
    • Méfiance : il me veut peut-être du mal.
    • Je n’ai pas le temps de m’arrêter, j’ai trop à faire.
  • Dans les contes de fées, j’ai toujours une tendresse particulière pour :
    • Le méchant : je suis sûr qu’il a eu une enfance difficile, le pauvre.
    • Le chevalier : il doit toujours se débrouiller seul pour sauver la princesse.
    • Ceux qui sont méprisés : les pauvres, les monstres...
    • La princesse : il lui arrive toujours des trucs horribles.
  • Pour séduire l’élue de mon cœur, je compte sur :
    • Mon caractère sociable et positif.
    • Mon tempérament entêté et volontaire.
    • Ma bienveillance et mon honnêteté.
    • Mon tempérament un peu sauvage.
  • En amitié :
    • Je ne suis pas très constant, j’ai besoin d’indépendance.
    • Je suis fidèle à mes proches amis.
    • Je n’hésite pas à aller vers ceux que j’apprécie.
    • Je suis souvent déçu par les autres.
  • Une méchante sorcière me tient enfermé tout en haut d’une tour :
    • J’essaie de me rassurer : peut-être que la sorcière est sympa, en fait ?
    • J’imagine une ruse pour la tuer.
    • J’essaie de m’évader.
    • J’envoie un pigeon voyageur pour qu’on vienne m’aider à m’évader.
  • Au travail, un collègue me met des bâtons dans les roues :
    • J’en parle à mes autres collègues et on lui dit entre quatre yeux.
    • Je ne me laisse pas faire, ce n’est pas ça qui va m’empêcher de travailler.
    • Bon, ça suffit, je démissionne.
    • Il ne doit pas faire exprès.
  • Seul au milieu de la forêt, je croise un Grand Méchant Loup qui s’est perdu :
    • Je l’accompagne à sa destination.
    • Je lui indique le chemin pour l’aider.
    • Je détale en courant.
    • Je m’arrête pour l’aider mais je reste sur mes gardes.
  • Je viens de rater mon permis de conduire pour la cinquième fois :
    • C’est pas grave, je me réinscris et je recommence !
    • Je fonds en larmes, je suis désespéré.
    • J’abandonne, je m’achète un vélo ou un scooter !
    • Je demande de l’aide à mes proches pour m’apprendre à conduire.
  • L’animal auquel je m’identifie :
    • Le cheval.
    • Le chien.
    • Le renard.
    • L’agneau.
  • Mon horrible marâtre a la grippe, elle veut que je vienne m’occuper d’elle :
    • Bien sûr. Même si elle est méchante, elle souffre comme tout le monde.
    • Ok, mais j’embarque quelques copains avec moi.
    • Pas question, j’en profite au contraire pour lui échapper.
    • Ça ne risque pas, je suis bien content de la voir souffrir un peu !