Image du test Jusqu’où iriez-vous par amour ?

Jusqu’où iriez-vous par amour ?

Il y a ceux qui sont prêts à tout par amour. Est-ce votre cas ?

Rédigé par Dominique De Coster dans Love

4,5
110 avis

8 questions

  • Quand vous êtes amoureux
    • Vous avez peur d’être abandonné
    • Vous ne prenez que le meilleur
    • Vous flottez sur un nuage rose
  • Le jour où vous vous êtes aperçu qu’elle n’était pas si parfaite que ça, vous vous êtes dit :
    • Vous alliez la larguer
    • Personne n’est parfait
    • Avec vous, elle va s’améliorer
  • Elle part un mois à l’autre bout du monde et ne peut vous emmener …
    • Vous en profitez pour revoir tous les amis que vous n’avez pas vu depuis longtemps
    • Vous comptez les jours… c’est long !
    • Vous déprimez !
  • Elle est mutée au fin fond de la Sibérie et vous demande de la suivre
    • Pas envie de mourir frigorifé ! Vous restez bien au chaud chez vous !
    • Ok pour 6 mois, mais pas un jour de plus !
    • Bien sûr que vous la suivez !
  • Vous la connaissez à peine, mais vous l’aimez… et elle vous demande de l’épouser !
    • Du calme ! On ne vous passe pas la corde au cou si facilement
    • Vous sautez de joie… mais lui demandez d’attendre un peu
    • Vous dites oui… Il ne faut jamais laisser passer sa chance
  • Un copain vous assure qu’il l’a vue en train d’embrasser quelqu’un d’autre
    • Vous lui envoyez un texto pour la rayer de votre vie illico
    • Impossible ! Elle n’aime que vous ! Vous ne lui en parlez même pas
    • Le soir, vous lui demandez des comptes, en tremblant
  • Elle vous a donné une gifle, mais vous prend dans ses bras…
    • Vous la repoussez !
    • Impossible ! Vous êtes déjà loin… Vous ne la reverrez plus !
    • Et c’est parti pour une réconciliation torride sur l’oreiller
  • Pour ses beaux yeux, vous pourriez
    • Passer une semaine avec sa mère (une vraie méchante !) en vous forçant à sourire
    • Voir une pièce de théâtre complètement nulle parce que sa sœur joue dedans
    • Vous tatouer des pieds à la tête parce que c’est son fantasme