Image du test Êtes-vous vraiment folle ?

Êtes-vous vraiment folle ?

Êtes-vous vraiment complètement marteau ou juste bien siphonnée du ciboulot ? Dix questions pour évaluer votre degré de folie. Sincérité de rigueur ! Si tant est qu'une folle puisse être sincère...

Rédigé par R. Massé dans Fun

4,2
63 avis

10 questions

  • Comment pouvez-vous savoir que vous n'êtes pas fou ?
    • Vous ne pensez pas être fou, mais vous pouvez vous tromper. En effet.
    • Vous savez bien que vous n'êtes pas fou. Ce sont les autres qui le sont.
    • Si vous pensez que vous êtes fou, vous êtes maboule.
    • Un fou ne croit jamais qu'il est fou. Sauf vous.
  • Il vous arrive de vous parler à vous-même à voix haute...
    • Jamais.
    • Parfois... et ça vous fait sourire.
    • Très souvent. Et ça vous énerve, alors vous vous dites qu'il serai mieux de vous taire, mais vous ne voulez pas. Alors vous continuez.
    • Assez souvent. Et vous n'êtes pas toujours d'accord avec vous-même.
  • Lequel de ces troubles vous a déjà affecté ?
    • Des crises de fou rire aussi interminables qu'incontrôlables.
    • De longs moments de crise où vous vous prenez pour Golio 1er, Crétin des Alpes.
    • Une crise d'angoisse. Sans doute parce que vous ressentez le besoin de tout contrôler.
    • Chanter à tue-tête, sans avoir bu.
  • Il vous arrive parfois de donner un prénom aux objets qui vous entourent.
    • Du genre Bernadette la machine à laver... ou Jean-Paul le lave-vaisselle...
    • Du genre votre fourchette s'appelle Gérard et votre couteau Marcel. L'autre jour, après avoir mangé Léon le cornichon, vous avez pleuré.
    • TOUS vos cheveux ont un petit nom. Surtout ceux qui rebiquent. "Allez, Simone, rapproche-toi gentiment de Jean-Pierre, voilà". "Sébastien, tiens-toi droit, tu vas faire un épi ! Et ça vous défrise ?"
    • Non, vous ne donnez pas de prénom aux CHOSES !!!
  • Si vous étiez un animal, vous seriez...
    • Vous ne vous imaginez pas trop en animal.
    • Un marsupilami déphasé du bulbe.
    • Un petit chiot.
    • Un ouistiti.
  • Il vous arrive réellement d'avoir de sérieux doutes sur votre santé mentale.
    • Parfois, vous avouez.
    • JAMAIS !!!
    • Presque tout le temps.
    • Pas vraiment... auriez-vous tort ?
  • Si vous étiez vraiment bon à interner, vous préféreriez que ce soit parce que vous vous prenez pour...
    • Un bisounours. Ils sont heureux, les bisounours.
    • Napoléon. Classe et classique.
    • Quelqu'un de très silencieux. Au moins, vous n'embêteriez personne à l'asile.
    • Goldojésus. Le fils caché de Jésus et Goldorak.
  • Vous vous êtes déjà senti persécuté.
    • Non, vous n'en avez pas le souvenir.
    • Enfant ou adolescent, sans doute. Plus trop maintenant.
    • Souvent, oui. Comme tout le monde.
    • Non, mais il est certain que le monde entier vous en veut.
  • Entendre une voix dans votre tête qui vous pousse à zigouiller tout ce qui bouge...
    • Dieu merci, vous n'êtes pas encore complètement schizophrène.
    • Ce serait plutôt une voix qui vous pousse à faire des câlins à tout ce qui bouge, vous voyez ?
    • Oui, ça vous arrive... mais en général, vous ne l'écoute pas.
    • Vous avez arrêté. Découper les corps en petits morceaux, c'était trop fastidieux.
  • Si votre médecin vous affirmait que vous êtes bel et bien fou...
    • Vous appelleriez l'asile pour vous faire interner.
    • Vous éclateriez de rire et vous danseriez de joie !
    • Vous auriez du mal à le prendre au sérieux.
    • Vous ne le supporteriez pas.