Image du test Que devez-vous améliorer en vous ?

Que devez-vous améliorer en vous ?

Bon, à première vue, vous êtes parfait. Mais à y regarder de plus près, vous devez bien avoir un micro détail à améliorer. Faites le test et découvrez LE truc à travailler pour être la perfection incarnée.

Rédigé par Guillemette Deroy dans Professionnel

4,1
936 avis

7 questions

  • Quand je suis en cuisine, je suis capable de :
    • Prendre mal une réflexion type "c'est bon mais ça manque de sel".
    • Suivre une recette à la lettre. Sans aucun artifice.
    • Faire brûler un plat. Difficile de respecter les temps de cuisson.
  • Dans ma chambre d'enfant, je tombe sur un album photo de ma jeunesse. Je l'ouvre.
    • Je suis amusé. J'avais vraiment cette tête quand j'étais plus jeune ?
    • Je suis ému. Même si je l'ai regardé hier, il me fait toujours le même effet.
    • Je suis touché. Longtemps que je ne l'avais pas ouvert.
  • Session shopping entre potes. Je tombe sur une pièce très originale. Je la veux.
    • Mes amis me supplient de ne pas l'acheter même s'ils savent qu'en matière de mode, j'ai mes phases.
    • Mes amis ne me disent rien même s'ils savent que ça ne m'ira jamais.
    • Mes amis me demandent d'essayer d'abord pour avoir une bonne raison de critiquer.
  • Quand j'étais petit et que je devais réciter ma poésie, j'étais:
    • Gêné. Je rougissais et me dandinais.
    • Pas très fort. La mémoire et moi, ça fait mille.
    • Assez doué. Je travaillais beaucoup pour y arriver.
  • Je décroche un entretien d'embauche. Installé à son bureau, le recruteur me demande de me présenter.
    • Un peu brouillon, je m'emmêle les pinceaux mais j'arrive à donner les grandes lignes.
    • Parcours scolaire et expériences professionnelles, je suis clair et précis.
    • Bien préparé, j'ai quand même du mal à assumer mon discours et à le regarder dans les yeux.
  • Un beau geste d'amour, c'est:
    • Être attentionné, c'est primordial.
    • Être fidèle, c'est l'essentiel.
    • Être à l'écoute, c'est important.
  • Ma moitié me présente à ses parents ce week-end. Sa mère a préparé un plat que je déteste : la fameuse blanquette de veau.
    • Je prends mon courage à deux mains et je lui dis que je suis allergique au veau.
    • Je demande à ma moitié d'arranger l'affaire.
    • Je prends ça comme un signe et je me tâte à y aller.