Image du test Savez-vous limiter vos dépenses ?

Savez-vous limiter vos dépenses ?

Entre Noël et les soldes, on est bien souvent tenté, voire obligé, de dépenser. Un peu, beaucoup.. pas du tout ? Découvrez comment vous gérez vos dépenses de manière générale avec ce test.

Rédigé par Marguerite Villeneuve dans Loisirs

4,9
34 avis

7 questions

  • Le numéro de mon banquier s’affiche sur l’écran de mon portable :
    • Je décroche tout de suite, ça me fait plaisir d’avoir de ses nouvelles !
    • Aïe… Ça ne présage rien de bon !
    • Je décroche sans appréhension : il m’arrive de faire des excès mais il sait que je suis sérieux.
  • On dit de moi que je suis plutôt…
    • Un ami généreux et simple.
    • Quelqu’un d’impulsif et de spontané, dont la fraîcheur est revigorante.
    • Une personne sur qui on peut toujours compter.
  • Je dîne au restaurant avec ma filleule pour son anniversaire. Forcément, je l’invite, mais…
    • Selon ses choix, je vais moi-même choisir quelque chose de plus ou moins cher pour équilibrer.
    • C’est bien parce que c’est ma filleule : c’est sacré, et exceptionnellement, elle peut choisir tout ce qu’elle veut.
    • On ne se refuse rien, et le lendemain, je fais triste mine devant mes tickets de carte bleue.
  • Avec ma partenaire :
    • Il m’arrive de faire des folies pour lui faire plaisir, quitte à faire un gros trou dans mes comptes.
    • Nous avons un compte commun et nous sommes complètement transparents l’un avec l’autre au sujet de nos dépenses.
    • Nous partageons tout : nous donnons de la valeur à l’argent et nous nous faisons confiance les yeux fermés pour ne pas abuser.
  • Un petit caprice, un luxe un peu fou qui me fait plaisir, je me l’offre :
    • Un peu trop souvent.
    • Une fois de temps en temps, même si je ne roule pas sur l’or, sinon ce n’est pas drôle.
    • Presque jamais, mais je m’assure plutôt de ne jamais avoir de dette ni de mettre en péril mes priorités.
  • J’ai trouvé un billet de cinquante euros sur le sol d’un grand magasin :
    • Je le garde précieusement, en cas d’imprévu fâcheux. On ne sait jamais.
    • Je pèse le pour et le contre, et en fonction de ma situation financière du moment, je décide si je peux les utiliser.
    • Je trouverai bien un moyen de les dépenser, après tout cinquante euros, ce n’est pas ce qui fait la différence !
  • En vacances, je privilégie :
    • La diversité. Je ne choisis que les activités qui me semblent vraiment économiques pour pouvoir en faire un maximum !
    • Les activités culturelles, les promenades dans de beaux paysages, les inévitables de l’endroit. Quitte à ce que ce soit un peu cher.
    • Les activités insolites, rares ou un peu farfelues.