Image du test Aimez-vous votre prochain ?

Aimez-vous votre prochain ?

« Aimer son prochain comme soi-même... » comme un autre soi-même, au-delà des différences de surface ? Un noble idéal, plus facile à dire qu'à appliquer, non ? Et vous ? Où en êtes-vous quand il s'agit d'aimer votre prochain ?

Rédigé par R. Massé dans Relations

5,0
1 avis

7 questions

  • Un instituteur a-t-il le droit d'avoir des chouchous ?
    • Si les élèves le sentent, c'est bien triste.
    • Et pourquoi pas des têtes de turc, aussi ?
    • On a tous le droit d'avoir des préférences.
  • Face à une injustice contre laquelle je suis impuissant...
    • Je sens la révolte qui monte et mon sang ne fait qu'un tour.
    • Je pète un câble, je suis furieux ou effondré.
    • Je me sens parfois désemparé, mais j'ai surtout de la compassion pour les victimes.
  • Si je devais emporter un livre sur une île déserte...
    • Un bon pavé en tête des ventes, ça m'occupera un moment.
    • Un classique pour enfants qu'on aime relire sans fin, comme le Petit Prince.
    • Un livre de sagesse, du genre Paroles de sages du monde entier.
  • Les gens qui se prennent pour le nombril du monde...
    • Je leur donnerais de grandes baffes pour les réveiller !
    • Sont totalement insupportables.
    • Ne s'aiment au fond pas beaucoup...
  • Une couleur qui m'évoque l'amour et l'affection...
    • Le rouge de la passion.
    • Le bleu du ciel.
    • Le vert tendre des feuilles.
  • Pour aimer vraiment quelqu'un...
    • Il faut certaines affinités.
    • Il faut du temps.
    • Un cœur ouvert peut suffire.
  • Pour améliorer le monde...
    • A quoi bon ? J'ai bien peur qu'il soit trop tard.
    • Mieux vaut commencer par s'améliorer soi-même, du moins essayer, à chaque instant.
    • Je suis prêt à donner de mon temps, comme bénévole pour une association par exemple.