Image du test Quelle tache êtes-vous ?

Quelle tache êtes-vous ?

Vous êtes une tache. Oui mais laquelle ? Pour le savoir, détendez-vous, répondez aux questions et découvrez si vous être une tache qui s’incruste ou qui part facilement au lavage.

Rédigé par Guillemette Deroy dans Fun

4,5
180 avis

8 questions

  • Le matin, au petit-déjeuner, je suis :
    • Rapide comme l’éclair. A peine le temps de manger, il faut filer au boulot.
    • Endormi. Les yeux mi-clos, je verse le jus d’orange dans mon bol de café.
    • Affamé. Impossible d’attaquer la journée le ventre vide.
  • Je viens de déménager et j’ai décidé de me lancer dans un chantier : refaire la peinture.
    • La dernière fois que j’ai fait de la peinture, c’était en maternelle. J’avais déjà tout compris enfin je crois…
    • Avec ma bande de copains, l’affaire se transforme en bonne partie de rigolade.
    • Bâches au sol et multitude de pinceaux, je me sens, déjà, maître de chantier.
  • Je reçois des amis pour le dîner. Le repas ressemble :
    • A un repas gastronomique. Je mets toujours les petits plats dans les grands.
    • Aux recettes de famille. J’ai suivi toutes celles de ma mère à la lettre.
    • A une livraison. Les convives n’y verront que du feu.
  • Avant de me coucher, le rituel est toujours le même.
    • Je prépare mes affaires sinon j’oublie forcement quelque chose.
    • Je prends un bon livre pour trouver le sommeil.
    • Un dernier grignotage, je ne peux pas m’en empêcher.
  • C’est mon anniversaire. Mes amis, qui me connaissent par cœur, m’offrent :
    • Un agenda pour noter tous mes rendez-vous.
    • Un livre de cuisine pour leur mijoter de bons petits plats.
    • Un bip pour retrouver mes clés.
  • Vacances au ski. La montagne, ça me gagne.
    • Je suis le roi de la fondue. Rien ne vaut les bons petits plats quand il fait froid.
    • Je suis le roi de la gamelle. Sur des skis, je tombe toutes les cinq secondes.
    • Je suis le roi de la carte postale. Marmottes et chamois pour toute la famille.
  • Au mariage d’un cousin, je rencontre, pour la première fois, la famille de ma conjointe :
    • Sans les connaître, j’avais déjà entrepris une correspondance avec eux.
    • Je mets les pieds dans le plat. Je bafouille et je gaffe.
    • Je suis complétement à l’aise. Comme si je les connaissais depuis toujours.
  • Plus jeune, dans ma bande d’amis, j’étais :
    • L’intellectuel. Assiduité et travail.
    • Le cancre. Insolence et farniente.
    • L’empoté. Casse-cou et maladresse.