Image du test Êtes-vous capable de gérer vos émotions ?

Êtes-vous capable de gérer vos émotions ?

Pour pouvoir s’adapter aux situations et aux individus, il faut savoir être attentif à ses émotions et identifier celles qu’il s’agit de tempérer. Ceci permet aussi de laisser place à une énergie positive et ainsi de progresser plus efficacement vers ses objectifs. Avez-vous cette capacité ?

Psychologie

4,5
46 avis

10 questions

  • Alors que je pensais être bien préparé, je suis recalé à un concours. Je :
    • Me sens victime d’une injustice et en parle aux organisateurs du concours
    • Remets en question ma technique de préparation et me promets de faire mieux la prochaine fois
    • Propose une sortie entre copains
  • Je perds facilement patience quand je fais la queue :
    • Plutôt d’accord
    • Plutôt pas d’accord
  • J'ai tendance à lâcher des mots fâcheux lorsque je ne suis pas d’accord avec quelqu’un :
    • Plutôt d’accord
    • Plutôt pas d’accord
  • Je considère que, dans la vie, les gens obtiennent toujours ce qu’ils méritent :
    • Plutôt d’accord
    • Plutôt pas d’accord
  • Dans le métro, deux personnes parlent à voix basse en me regardant. J'aurai tendance à :
    • Jouer l’indifférence
    • Leur proposer ma photo
    • Les fusiller des yeux avant de changer de place
  • J'ai tendance à me montrer trop obstiné :
    • Plutôt d’accord
    • Plutôt pas d’accord
  • J'ai du mal à travailler sous contraintes de temps :
    • Plutôt d’accord
    • Plutôt pas d’accord
  • Moi songeant à mon avenir :
    • J'entrevois des difficultés à l'affronter
    • Je me fie à ma destinée, souhaitant qu’elle me sourira
    • Je considère qu’il dépend de moi et cette idée me motive
  • Mon collègue étant malade, je me retrouve seul pour une présentation importante :
    • J'essaie de remettre cela à plus tard, le temps que mon collègue se rétablisse
    • Je surmonte ma nervosité et remanie la présentation de façon à l’assurer seul
    • Je présente uniquement la partie que j'ai conçue
  • Avec beaucoup de retard, ma petite amie me rejoint enfin. A son arrivée, je :
    • Pousse un grand « ouf ! » en l’enlaçant avec passion
    • Lui fait un accueil plutôt calme et l’interroge sur la raison de ce retard
    • Montre combien j'étais inquiet et réclame des explications