Image du test Êtes-vous susceptible ?

Êtes-vous susceptible ?

Vous arrive-t-il de vous irriter face à la critique ou de vous vexer pour des choses qui sont peut-être sans importance, ou avez-vous plutôt une « zen attitude » à toute épreuve ? Êtes-vous susceptible ?

Rédigé par Stéphanie Hoareau dans Psychologie

4,1
11 avis

8 questions

  • On me signale que j'ai laissé des fautes d’orthographe dans un texte, je réponds :
    • « Si on parlait de l’important, c'est-à-dire du fond ? »
    • « Ah oui, possible ! »
    • « Ah, c’était une dictée ? »
  • Quand un ami met plus de 2 jours à répondre à mes messages, je suis du genre à :
    • Renvoyer un message lui demandant si il est parti au pôle Nord
    • Réexpédier le mail avec une demande de confirmation de lecture
    • Ignorer ses prochains messages pendant une semaine, nan !
  • C’est la troisième fois de suite que je perds au Trivial Pursuit. Je lance :
    • « J’ai eu des questions super difficiles ! »
    • « Les questions sont débiles ! »
    • « Je suis meilleur au jeu de l’oie ! »
  • J'apprends qu'un ami a organisé une soirée en mon absence. Je lui dis :
    • « OK, à charge de revanche… »
    • « C’était sympa ? »
    • « Sympa, les amis ! »
  • Au cours d’une discussion, je me rends compte que personne ne partage mon avis. Je vais :
    • Faire de l’humour sur ma piètre capacité à convaincre
    • Tenter de comprendre les raisons du désaccord
    • Ramener la conversation à un sujet que je suis sûr de dominer
  • Je viens de raconter une blague qui, visiblement, ne fait rire personne. Je suis du genre à :
    • Lancer : « J’ai l’impression qu’elle n’est pas drôle ! »
    • Marmonner : « C’est du second degré, j’ai des copains qui étaient morts de rire »
    • Lancer : « Encore un bide, décidément c’est ma spécialité ! »
  • Retour des fêtes, un ami me fait remarquer que j'ai dû forcer sur le foie gras. Moi :
    • « Tiens, je pensais la même chose à ton sujet, mais je n’osais pas te le dire… »
    • « Mais non, c’est mon jean qui a rétréci ! »
    • « Eh ben, bonne année à toi aussi ! »
  • On pourrait me remettre le prix de :
    • L’autodérision
    • L’autocritique
    • L’autocongratulation